FR.Syvum Page D'Accueil

Page D'Accueil > Quizz > Apprendre Japonais > Print Preview

Apprendre Japonais : L'Alphabet Katakana (Kanas & Moras)

appel Enseignez-vous le Japonais avec Leçons d'auto apprentissage et Exercices
apide

Index Japonais  Exercices sur cette leçon  Alphabets Hiragana  Caractères Kanji  Apprendre Romaji


Katakana

  • Katakana un des trois ensembles de caractères de l'écriture japonaise avec Hiragana et Kanji.
  • Plupart des phrases japonaises sont écrites en Hiragana, Katakana et Kanji, tous les trois.
  • Katakana est un syllabaire dans lequel chaque symbole est une réprésentation phonetique du son et représente une syllabe parlée particulière.
  • Katakana est employé pour la transcription des mots empruntés aux langues étrangères (sauf le Chinois), la plupart d'origine anglaise, à savoir les noms de pays, les noms de personnes, etc. ex. Amérique (America  en Anglais) = アメリカ ; Jose Santos = ホセ.サントス 
  • L'écriture Katakana n'a pas une écriture Kanji équivalente.
  • Une phrase japonaise peut être écrite en Hiragana et Katakana (sans Kanji).
  • Les lettres Katakana sont plus raides par rapport à leurs équivalentes arrondies en Hiragana.
  • Katakana et Hiragana, tous les deux réprésentent exactement les mêmes ensembles de sons.

Kanas & Moras

Kanas sont des caractères de l'écriture japonaise Hiragana and Katakana. Kanas sont employés pour écrire la langue japonaise selon la prononciation. Les tableaux ci-dessous affichent les colonnes des kanas de K à P.

 

Moras ou Mores ou Morae sont des unités de rythme de la syllabe de la langue japonaise. Une lettre kana (ex. ka) ou une lettre kana accompagnée d'une petite lettre kana (ex. kya) correspond essentiellement à un mora.

 

Katakana Voyelles & Semi-Voyelles

La langue japonaise est basée sur cinq voyelles : (a), (i),(u), (e) et (o)

Elles sont pronocées : a comme en ah ; i comme en siu comme en vous ; e comme en école et o comme en oh. 

Tous les sons parlés sont dérivés de ces voyelles. Les voyelles sont utilisées seules ou avec

une consonne (ex. k + a = ka ) ou une consonne plus une semi-voyelle w ou y (ex. k + y + a = kya キャゃ).
L'exception est un mora spécial (n) qui n'est pas suivi par voyelles. ex. ほん pen (stylo).

 

Voyelles

a

i

u

e

o

 

Katakana Longues Voyelles

Les longues voyelles sont prononcées deux fois plus longtemps que les voyelles ordinaires :

Les voyelles ordinaires a, i, u, e et o devient les longues voyelles ā, ī, ū, ē et ō

Pour dénoter une longue voyelle dans l'écriture Katakana, une signe '' (appelée chōon en japonais) est employée pour toutes les voyelles contrairement à Hiragana.

ex. taxi est takushī ou takushii = タクシ

Exception : Pour dénoter la longue voyelle ō, on ajoute 'u', non 'o' dans l'écriture Romaji.

Toutefois, dans l'écriture Katakana, pas de changement, il reste la même signe '' .

ex. cahier (notebook en Anglais) est nōto or nouto =

 

Tableau Alphabets (Consonnes) Katakana

Dans le tableau ci-dessous, les lettres romaines en bleu indiquent la façon dont les alphabets (consonnes) sont prononcés.

Les prononciations qui sont mis en surbrillance sont des exceptions au pattern.

 

Notez la similarite entre les rangs K & G ; S & Z ; T & D et H, B & P

 

 

Notez Les alphabets (di / dji) et (du / dzu) peuvent être prononcés aussi comme respectivement 'ji' et 'zu'.

Leur emploi est très rare et ne sont pas employés pour des noms et des verbes.

 

Notez que (n) est une consonne et peut former une syllabe à part, sans une voyelle.

La lettre est utilisé pour le son V ヴァ[va] ヴィ[vi] [vu] ヴェ[ve] et ヴォ[vo] comme expliqué ci-dessous (petites écritures).

 

Dans les ecritures japonais, les syllabes sont organisés sous la forme d'un tableau (5 x 10), appelé gojūon-zu (qui signifie littéralement table de 50 sons). En plus de la gojūon, il existe des formes modifiées pour décrire plus de sons :
20 dakuon, 5 handakuon, 36 yōon et 1 sokuon (le petit kana ) expliqué ci-dessous (petits écritures).


 

Gojūon
Kanas

moras

a

moras

i

moras

u

moras

e

moras

o

K

ka

ki

ku

ke

ko

S

sa

shi

su

se

so

T

ta

chi

tsu

te

to

H

ha

hi

fu

he

ho

N

na

ni

nu

 

ne

no

M

ma

mi

mu

me

mo

R

ra

ri

ru

re

ro

Y

ya


yu


yo

 W

wa

     

o(wo)

 

n

       
 Dakuon
G

ga

gi

gu

ge

go

Z

za

ji

zu

ze

zo

D

da

dji

dzu

de

do

B

ba

bi

bu

be

bo

 Handakuon
P

pa

pi

pu

pe

po

 
 V    
vu
   

 

Petites Ecritures / Lettres Katakana

Une lettre kana (ex. ka) ou une lettre kana accompagnée d'une petite lettre kana (ex. kya) correspond à un mora.

Cette combination est appelée yōon en Japonais.

Il y a 9 petites écritures / lettres en Katakana. Elles sont:

(a), (i),(u), (e),(o),(ya), (yu), (yo), et (tsu).

 

Les petites lettres (a), (i),(u), (e),(o)  : peuvent combiner avec les kanas Katakana pour former des mots étrangers comme :

(a) family (famille) = フミリ

(i Philippines = フリピン

(u) Toulouse = トー ルズ

(e) ferry = フリー

(o) fork (fourchette) = フーク

Notez que pour les mots commençant par  f / phfu フ est employé.

 

Ces voyelles peuvent combiner aussi avec l'alphabet (vu) pour former des mots de 'V' son.

(a) Viking = イキング ; violin (violon) =  イオリン

(i Venus (Vénus) = ーナス

(e) Veda = フーダ

(o) Voltaire = フルテール

 

La petite lettre (tsu) (appelée sokuon) est utilisée pour désigner une pause entre deux lettres quand une lettre particulière est doublée, comme ces lettres singulières n'existent pas.

ex.sutaffu (staff) a une consonne f doublée, qui n'a pas de formulation singulière. Le petit est donc employé.

'sutaffu' est écrit donc en Katakana comme : スタ.

Notez que le petit est écrit devant la lettre doublée, dans ce cas,  f.

Ce petit kana a aucun son et ne sera donc pas prononcé 'tsu'. C'est seulement une indication graphique pour désigner le doublement de la consonne.

 

Exception (tsu) ne peut pas employé pour doubler les syllabes na, ni, nu, ne, no.

La lettre singuliere  (n), qui existe déjà, est ajoutée devant la syllabe.  

ex. Sannoze (San José)  sa-n-no-ze = サnon  サッノゼ .

 

Les petites lettres (ya), (yu) et(yo peuvent combiner avec les kanas Katakana terminant en i

ex. ki キ + petit ya = kya キャ ; shi シ + petit yo= sho ショ

 

Exemples Mots : konpyūta (ordinateur, computer en Anglais) = コンピュータ 

chokorēto (chocolat, chocolate en Anglais) = チョコレート

 

(ki), (gi),  (shi) (ji), (chi), (ni), (hi), (bi), (pi), (mi) et (ri) peuvent combiner avec

les petits(ya), (yu) et(yo) pour former des moras comme affiché dan le tableau ci-dessous.

 

 Yōon
Kanas

moras

ya

moras

yu

moras

yo

K

キャ

kya

キュ

kyu

kyo

S

シャ

sha

シュ

shu

ショ

sho

C

チャ

cha

チュ

chu

チョ

cho

N

nya

ニュ

nyu

nyo

H

hya

ヒュ

hyu

hyo

M

mya

myu

myo

R

rya

ryu

ryo





G

ギャ

gya

gyu

gyo

Z (J)

ja

ju

jo

B

bya

byu

byo

P

pya

pyu

pyo

 


Pratiquer Alphabets Katakana  Pratiquer Alphabets Hiragana

Cours Hiragana   Cours Kanji  Cours Romaji

-
-
 
27 more pages in Apprendre Japonais : Français - Japonais Jeux de Traduction

Contacter © 1999-2019, Syvum Technologies Inc. Politique d'intimité Copyright et démenti