FR.Syvum Page D'Accueil

Page D'Accueil > Quizz > Apprendre Japonais > Print Preview

Apprendre Japonais : L'Alphabet Hiragana (Kanas & Moras)

 
appel Enseignez-vous le Japonais avec Leçons d'auto apprentissage et Exercices
apide

Index Japonais  Exercices sur cette leçon  Alphabet Katakana  Caracteres Kanji   Apprendre Romaji


Hiragana

  • Hiragana est un composant de base des 3 écritures japonaises avec Katakana et Kanji.
  • Plupart des phrases japonaises sont écrites en Hiragana, Katakana & Kanji, tous les trois.
  • Hiragana est un syllabaire dans lequel chaque symbole est une réprésentation phonetique du son et représente une syllabe parlée particulière.
  • Hiragana est largement utilisé pour former une phrase reliant les idéogrammes Kanji avec les particules grammaticales et les terminaisons des verbes.
  • L'écriture Hiragana a une écriture Kanji équivalente (sauf les terminaisons des verbes et les particules).
  • Une phrase japonaise peut être écrite en Hiragana et Katakana (sans Kanji).
  • Les lettres Hiragana sont plus arrondies par rapport à leurs équivalentes en Katakana.
  • Hiragana et Katakana, tous les deux réprésentent exactement les mêmes ensembles de sons.

Kanas & Moras

Kanas sont des caractères de l'écriture japonaise Hiragana and Katakana. Kanas sont employés pour écrire la langue japonaise selon la prononciation. Les tableaux ci-dessous affichent les colonnes des kanas de K à P.

 

Moras ou Mores ou Morae sont des unités de rythme de la syllabe de la langue japonaise. Une lettre kana (ex. ka) ou une lettre kana accompagnée d'une petite lettre kana (ex. kya) correspond essentiellement à un mora.

 

Hiragana Voyelles & Semi-Voyelles

La langue japonaise est basée sur cinq voyelles : (a), (i),(u), (e) et (o).

Elles sont proncées : a comme en ah ; i comme en siu comme en vous ; e comme en école et o comme en oh.  

Tous les sons parlés sont dérivés de ces voyelles. Les voyelles sont utilisées seules ou avec

une consonne (ex. k + a = ka か) ou une consonne plus une semi-voyelle w ou y (ex. k + y + a = kya きゃ).
L'exception est un mora spécial (n) qui n'est pas suivi par des voyelles.  ex. ほん hon (livre).

 

Voyelles

 

a

 

i

 

u

 

e

 

o

 

Hiragana Longues Voyelles

Les longues voyelles sont prononcées deux fois plus longtemps que les voyelles ordinaires :

Les voyelles ordinaires a, i, u, e et o devient les longues voyelles  ā, ī, ū, ē et ō

Le signe '__' d'une longue voyelle est appelé chōon en japonais.

Cela signifie qu'un supplément de cette voyelle particulière doit être ajouté au mot.

ex. grand-père est ojīsan ou ojiisan = おじさん

Exception : On ajoute '(u)', non 'お (o)'. ex. école est gakkō ou gakkou = がっこ

 

Attention ! Que ce soit une voyelle est longue ou non peut changer le sens du mot.
ex. tante est obasan = おばさん et grand-mère est obāsan ouobaasan =  おばさん. Notez le あ (a) supplémentaire. 

 

Tableau Alphabets (Consonnes) Hiragana

Dans le tableau ci-dessous, les lettres romaines en bleu indiquent la façon dont les alphabets (consonnes) sont prononcés.

Les prononciations qui sont mis en surbrillance sont des exceptions au pattern.

 

Notez la similarité entre les rangs K & G ; S & Z ; T & D et H, B & P.

 

Notez Les alphabets (di / dji) et (du / dzu) peuvent être prononcés aussi comme respectivement 'ji' et 'zu'.

Leur emploi est très rare et ne sont pas employés pour des noms et des verbes.

(n) est une consonne et peut former une syllabe à part, sans une voyelle

 

Lettres et réprésentent le même son [o]. 

 

(o) est préfixé aux quelques mots japonais pour exprimer la politesse.
ex. l'argent en japonais est kane ou (o)kane en politesse, écrit en Hiragana : () かね

Du même, (o)cha, (o)kuni, (o)namae, etc..

 

を(o) est employé comme la particule d'une phrase pour indiquer le complément d'objet direct d'un verbe transitif.

を(o) vient toujours après l'objet et avant le verbe.

ex. kōhī o ippai nomimashō . (Buvons une tasse de café.) コーヒーいっぱい のみましょう。

Ici, を(o) vient après l'objet kōhī コーヒー (café) et avant le verbe nomimashō (buvons).

 

(ha) est lu (wa) seulement quand il est employé comme la particule attachée au nom ou le sujet d'une phrase.

En d'autres mots, on écrit non pour la particule wa

(wa) vient toujours après le sujet.

ex. Watashi wa tenpura ga suki desu. (J'aime la tempura). わたしてんぷらがすきです。

Ici (wa) vient après le sujet watashi わたし (Je) .

 

(he) est lu (e comme en école) seulement quand il est employé comme la particule dans une phrase, où un verbe indique le mouvement à un certain lieu.

En d'autres mots, on écrit non pour la particule e

(e) vient après le nom de lieu pour montrer la direction du mouvement. 

ex. Watashi wa kyō e ikimasu. (Je vais à Tokyo) わたしはとうきょういきます。

Ici,  (e) vient après le nom de lieux Tōkyō とうきょう .

 

Dans les ecritures japonais, les syllabes sont organisés sous la forme d'un tableau (5 x 10), appelé gojūon-zu (qui signifie littéralement table de 50 sons). En plus de la gojūon, il existe des formes modifiées pour décrire plus de sons :
20 dakuon, 5 handakuon, 36 yōon et 1 sokuon (le petit kana ) expliqué ci-dessous (petits écritures).

 

Gojūon
Kanas

moras

a

moras

i

moras

u

moras

e

moras

o

K

ka

ki

ku

ke

ko

S

sa

shi

su

se

so

T

ta

chi

tsu

te

to

H

ha

hi

fu

he

ho

N

na

ni

nu


ne

no

M

ma

mi

mu

me

mo

R

ra

ri

ru

re

ro

Y

ya

 

yu

 

yo

 W

wa

       

o (wo)

 

n

       
 Dakuon
G

ga

gi

gu

ge

go

Z

za

ji

zu

ze

zo

D

da

dji

dzu

de

do

B

ba

bi

bu

be

bo

 Handakuon
P

pa

pi

pu

pe

po

 

Petites Ecritures / Lettres Hiragana

Une lettre kana (ex. ka) ou une lettre kana accompagnée d'une petite lettre kana (ex. kya) correspond à un mora.

Cette combination est appelée yōon en Japonais.

Les 4 petits alphabets qui forment des lettres combinées en Hiragana sont  (ya), (yu), (yo) et (tsu) .

 

La petite écriture / lettre (tsu) (appelée sokuon) est est utilisée pour désigner une pause entree entre deux lettres quand une lettre particulière est doublée, comme ces lettres singulières n'existent pas.

ex.otto (marie) a un consonne t doubléee, qui n'a pas de formulation singulière. Le petit est donc employé. 

'otto' est écrit donc en Hiragana comme : と.

Notez que le petit est écrit devant la lettre doublée, dans ce cas, t.

Ce petite kana a aucun son et ne sera donc pas prononcé 'tsu'. C'est seulement une indication graphique pour désigner le doublement de la consonne. 

 

Exception : (tsu) ne peut pas employé pour doubler les syllabes na, ni, nu, ne, no.

La lettre singuliere n (), qui existe déjà, est ajoutée devant la syllabe.

ex. sannin (trois personnes) sa-n-ni-n = さにん non  さにん.

 

Les petits lettres (ya), (yu) et (yo peuvent combiner avec les kanas hiragana terminant en i

ex. ki き + petitl ya ゃ = kya きゃ ; shi し + petitl yo ゃ = sho しょ

 

Exemples Motsshokudō (cantine) = しょくどう ; hyaku (cent) = ひゃ

 

(ki), (gi), (shi) (ji), (chi), (ni), (hi), (bi), (pi), (mi) et (ri) peuvent combiner avec

les petits (ya), (yu) et (yo) pour former des moras comme affiché dan le tableau ci-dessous.


 

 Yōon
 Kanas

moras

ya

moras

yu

moras

yo

K

きゃ

kya

きゅ

kyu

きょ

kyo

S

しゃ

sha

 しゅ

shu

しょ

 sho

C

ちゃ

cha

ちゅ

chu

ちょ

cho

N

にゃ

nya

にゅ

nyu

にょ

nyo

H

ひゃ

hya

ひゅ

hyu

ひょ

hyo

M

みゃ

mya

みゅ

myu

みょ

myo

R

りゃ

rya

りゅ

ryu

りょ

ryo

 


G

ぎゃ

gya

ぎゅ

gyu

ぎょ

gyo

Z (J)

じゃ

ja

じゅ

ju

じょ

jo

B

びゃ

bya

びゅ

byu

びょ

byo

 P

ぴゃ

pya

 ぴゅ

pyu

ぴょ

pyo

 


Pratiquer Hiragana Alphabets  Practiquer Katakana Alphabets 

 
-
-
 
27 more pages in Apprendre Japonais : Français - Japonais Jeux de Traduction

Contacter © 1999-2019, Syvum Technologies Inc. Politique d'intimité Copyright et démenti